à propos de l'isad

Édito du directeur

Le 40ème anniversaire de l’Isad est l’occasion de revenir sur le chemin parcouru depuis la création de cet institut en 1974, chemin parcouru qui se mesure par la taille et surtout par le dynamisme du réseau des anciens. Master privilégié pour accéder aux industries du secteur de la défense pour les diplômés en sciences sociales (droit, économie, gestion, science politique…), l’Isad a constitué le lien entre l’université et le monde de l’entreprise à la fois par l’originalité des enseignements qui y étaient dispensés et par la qualité des recherches sur les questions de défense qui y étaient menées. En ce sens, l’Isad a toujours eu pour ambition de démontrer la complémentarité entre la recherche académique et le monde de l’entreprise qui trouve chez les diplômés de l’université qu’il recrute une capacité à mettre en perspective les questionnements du moment par la maîtrise d’une solide culture de défense.

Mr.Jean-Jacques Roche

École militaire École militaire

Le diplôme

Le Master « Défense et Dynamiques Industrielles a pris la succession de l’ancien DESS « Défense, géostratégie et dynamiques industrielles ». Dès l’origine, cette formation s’est fixée pour objectif d’investir la niche des industries de la défense tellement marquées par la dominante « ingénieur » que les étudiants en sciences sociales ne pensaient même pas qu’elles pouvaient constituer un débouché à l’issue de leur formation universitaire. Pour ce faire, le master s’est appuyé sur les atouts de l’université qui seule était en mesure de combiner culture de défense, spécialisation juridique de haut niveau et économie de défense appliquée.

Modules



  • 1

    Module de base – Tronc commun



  • 2

    Module d’approfondissement :
    Armement et Droit/Économie



  • 3

    Module « Professionnel » commun



  • 4

    Modules de l' alternance ou de
    la formation continue

  • Module - Tronc commun :

    est la dimension académique à proprement parler du master puisque les cours - contrairement aux autres enseignements du master - sont exclusivement dispensés par des universitaires ou des chercheurs (théories de la sécurité, éthique des armements, institutions de défense, économie de la défense, géopolitique).

  • Module - Spécialisation :

    se décompose en deux parties. La première est consacrée aux spécificités du produit « armement » (système d’armes, analyse des capacités et emploi des matériels, commercialisation internationale des armements, stratégies des industries d’armement) ; la seconde aborde le contrat d’armement à la fois dans sa dimension juridique (droit des marchés d’armement et des technologies de la défense, procédures de contrôle des exportations d’armement) et dans sa dimension économique (gestion des contrats d’armement, financement des exportations d’armement).

  • Module - Professionnelle :

    permet de découvrir les différents secteurs d’activité qui constitueront les débouchés du master au sein des industries de défense : négociation, commerce international, veille et information, intelligence économique, lobbying, communication…

  • Module - Alternance :

    est réservé aux étudiants en formation initiale et s’organise autour du séminaire annuel consacré à l’analyse de l’expérience professionnelle et des activités en situation (visite de sites, conférences, salons professionnels, séminaire IHEDN…)

Cursus du master

Le Master « Défense et Dynamiques industrielles » se déroule sur douze mois pleins au cours desquels les étudiants en alternance sont à la fois salariés des industries du secteur de la défense tout en poursuivant leur cursus académique. Parallèlement, d’autres étudiants venus de l’École de guerre ou ayant une formation d’ingénieur suivent un parcours aménagé qui respecte néanmoins les grandes orientations de ce diplôme.

La formation initiale se décompose en quatre temps. La première étape consiste à poser les bases d’une solide culture de défense en recourant autant aux instruments de la science politique, que de l’économie et de la philosophie. Le deuxième temps de cette formation tourne essentiellement autour du contrat qui est abordé à la fois dans sa dimension juridique et économique, tout en gardant à l’esprit la spécificité de ce contrat qui vise à échanger un bien ou un service bien particulier encadré par un dispositif normatif et réglementaire particulièrement contraignant.



Le troisième temps de la formation permet de découvrir les différents métiers qu’offre le secteur des industries de défense (négociation, lobbying, gestion, veille…). Enfin, la quatrième phase de ce parcours initial est propre à l’alternance et consiste à accompagner pédagogiquement les étudiants durant cette année de transition vers le monde de l’entreprise.


La formation continue se décompose pour sa part en trois étages. Le premier, identique à celui de la formation initiale, permet aux adultes qui retrouvent les bancs de l’université de confronter leur expérience professionnelle aux apports théoriques en leur apportant des éclairages différents de leur propre vécu. Le deuxième étage de la professionnalisation consiste à acquérir une spécialisation nouvelle dans les industries de défense. Enfin, la troisième étape consiste comme pour les étudiants en formation initiale à découvrir les différents métiers du secteur de façon à leur ouvrir de nouvelles perspectives de carrière